5
Oct

Le marché du spa

Depuis les années 2000, on assiste à un véritable développement du marché du spa mais aussi du jacuzzi gonflable à destination des particuliers. Un mouvement de démocratisation qui s’est ainsi accompagné d’une véritable structuration de l’offre avec aujourd’hui des dizaines de marques de spa ainsi qu’environ 10 marques de spa gonflable. Bien que le marché du spa ne représente à l’heure actuelle qu’environ 25% du marché global de la piscine, la différence est nette depuis 15 ans où se chiffre peinait à dépasser les 5%. Par exemple, on dénombre environ 10.000 spas classiques qui trouvaient acquéreur en France en 2014.

marché-spaCe phénomène est incontestablement dû aux problématiques du bien-être qui sont peu à peu devenues des enjeux majeurs dans le quotidien des français. Aussi, de nombreux équipements de balnéothérapie ont vu leur ventes progresser, suite à une demande constante en appareils de bien-être à utiliser à domicile. Alors que les prix étaient encore très élevés il y a quelques années, il est aujourd’hui possible de trouver un spa classique à 1500€, unjacuzzi gonflable 6 places à 500€ ou encore une baignoire balnéo à 800€ en entrée de gamme. Cette baisse des prix a permis au marché de se démocratiser permettant à un plus large public de pouvoir goûter aux joies de ce type d’appareils et de profiter de leurs bienfaits.

Le marché promet également de belles perspectives de développement dans les années à venir. Les professionnels affirment voir un réel engouement se dessiner dans le futur grâce à une cible qui devient de plus en plus multigénérationnelle. De plus, le marché se caractérise par une innovation constante de la part des constructeurs ce qui permet aux gammes de produits de pouvoir régulièrement se renouveler et de toujours gagner en qualité et en accessibilité.

29
Mai

Nouvelles tendances en matière de vélos

« La petite reine » séduit à nouveau les Français. Le vélo n’est plus seulement un véhicule réservé aux sportifs ou à certains jours de la semaine, c’est devenu un nouveau mode de transport sain et écologique. Les nouvelles tendances en matière de vélos sont aujourd’hui le vélo pliant, le fixie et le VLS. En effet, ces moyens de transport connaissent une croissance de 3 à 5% depuis 2012 et résistent à la crise.

1. Le retour du fixie

Le fixie, ou vélo à pignon fixe, est de plus en plus prisé et revient sur le devant de la scène. Son retour a été très remarqué dans bon nombre de villes françaises. Le fixie n’a pas de dérailleur ni de freins et les pneus sont beaucoup plus fin. En France, les boutiques spécialisées dans la vente de fixies se répandent de plus en plus comme dans les XIème et XVIIIème arrondissements de Paris. Cependant, le marché de ce type de cyclo est encore pour l’instant très limité. C’est du moins l’avis de spécialistes du vélo comme veloclic.com.

2. Le vélo pliant, pratique et performant

L’autre tendance en matière de vélo est le vélo pliant. Ce type de cyclo répond au problème de stationnement puisqu’il permet de se parquer dans son appartement, de prendre les transports en commun sans gêner personne. Plusieurs modèles sont récemment sortis, dotés d’un système de pliage astucieux qui permet au vélo plié de tenir debout. Certains modèles existent en mode « vélo électrique » qui sont réglés par un logiciel qui programme le système de régulation, la nervosité ou l’autonomie souhaitée.

3. L’explosion du vélo en libre-service

La location du cycle est un moyen de parer aux problèmes de stationnement mais aussi de profiter d’un véhicule vert et rapide pour se déplacer sans avoir à investir. Le vélo en libre-service séduit les cadres, les étudiants, les jeunes actifs, les personnes âgées. Mais certaines villes moyennes ne peuvent s’équiper en VLS, cela étant trop coûteux (prix des vélos, aménagement des stations, etc.). Certaines villes moyennes comme Lorient ont mis en place un système de location de vélo en boutique (avec maintenance comprise) et en libre-service, « à des stations situées aux pôles d’échanges importants comme la gare », selon le responsable municipal.