Panorama des maladies infantiles

Dès son plus jeune âge, un enfant contracte des maladies infantilescommunes même après s’être fait vacciner, notamment la varicelle. Cette dernière touche plus de 600 000 enfants chaque année en France.

Les maladies infantiles fréquentes

oreillons chez l'enfant

Les
sont potentiellement graves et éventuellement mortelles. Elles sont généralement contagieuses et présentent un risque d’épidémie. Toutefois, pour certaines maladies telles que la varicelle, la rougeole, les oreillons et la rubéole, il existe des préventions afin d’atténuer l’effet de vulnérabilité naturelle chez les enfants.

Les vaccins et les traitements amoindrissent les craintes et les peurs sans éliminer tous les risques pour autant. Il n’est pas exclu aussi qu’un adulte contracte une maladie infantile s’il a été épargné durant son enfance. Les vaccins et les traitements amoindrissent les craintes et les peurs sans éliminer tous les risques pour autant.

D’autres maladies sont plus dangereuses et plus conséquentes, elles peuvent même s’aggraver et engendrer des séquelles notamment pour le cas de la poliomyélite qui est censée être éradiquée dans plusieurs pays, mais elle peut se manifester localement.

Manifestation de la varicelle

La varicelle est une pathologie très courante chez les enfants et c’est généralement ajouté d’une forte sensation de malaise, elle est causée par le virus varicelle-zona. Malgré le fait que c’est une infection assez légère, la varicelle peut tout de même être très dangereuse chez les personnes ayant un trouble du système immunitaire.

Très souvent l’enfant commence par avoir un état fiévreux, des douleurs au corps et des courbatures, mais les choses s’aggravent en quelques jours suite à une éruption cutanée avec des démangeaisons. Cette forme de la varicelle peut avoir un aspect très incommodant pour l’enfant. La tête et le visage sont les parties qui sont touchées en premier, mais les boutons se répandent rapidement sur tout le corps. Après deux jours d’incubation, la varicelle devient contagieuse sans même que les boutons appelés cloquent apparaissent.

La transmission de la varicelle se fait par voie respiratoire, par le nez et ou par la bouche, et le virus prend environ quinze à vingt jours pour se développer après le contact avec la personne infectée.

Comment réagir lorsqu’un enfant est atteint de la varicelle ?

la varicelle

L’organisme est adapté pour combattre seul la varicelle étant donné que c’est une infection bénigne. Toutefois, il existe des traitements pour atténuer les symptômes et les malaises engendrés. En effet, une personne contractant la varicelle est à la fois victime de fortes fièvres et de maux de tête, et contrairement aux habitudes dans ce genre de situation, la prise d’anti-inflammatoires contenants de l’aspirine est fortement déconseillée au risque d’une infection grave connu sous le nom du syndrome de Reye. Le mieux serait de traiter les maux avec du paracétamol.

Pour les démangeaisons et les boutons, il n’y a pas de remèdes efficaces prescrits. Toutefois, il reste les remèdes de grand-mère comme le bain chaud, mais de façon non prolongé. Par contre, il est très important d’éviter de frotter les cloques et de désinfecter avec de l’antiseptique les vésicules qui ont éclaté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *